A la découverte de Microsoft Surface

microsoft-surface-logoPour cet article, j’aimerais vous emmener à la découverte d’un produit dont je suis devenu fan (avec Seven, ca commence à faire beaucoup pour une seule année :p), Microsoft Surface.

J’ai l’immense chance que mon stage actuel chez Winwise m’apporte la possibilité de développer des applications sur cette table et donc de la manipuler régulièrement. Je vais, en plus d’une présentation du produit, essayer de vous faire passer la sensation de se trouver devant🙂.

Qu’est ce que Surface ?

microsoft-surfaceSurface est une des dernières innovations de Microsoft. Officiellement présenté à la PDC 2008 (Professional Developper Conference), cette table supporte le multi-touch et est résolument tournée vers le multi-utilisateur. Elle possède un écran 30” ce qui permet très facilement à 6 utilisateurs de se trouver autour et de partager cette expérience. Officiellement, elle est capable de supporter 52 “touchers” simultanés, même si certaines vidéos nous montrent qu’elle peut en gérer plus (quand j’aurai 53 doigts à disposition, je ferai une vidéo pour ce blog :)).

L’idée est d’offrir à l’utilisateur une toute nouvelle expérience. Le principe du NUI (Natural User Interface) veut que l’utilisateur va effectuer des gestes naturels pour faire ce qu’il désire (ou comme dirait mon chef “What I do is what I get”). Exemple simple, il peut être naturel pour agrandir une photo d’écarter les doigts qui sont sur cette dernière. Ca se passe comme ça avec Surface.

De très nombreuses applications sont fournis avec et permettent de mieux se rendre compte des possibilités de cette table. Pour vous donner une idée, je citerai l’application photo, qui permet de partager les photos qui se trouvent sur les téléphones portables, appareil photo (pour ceux équipés d’une puce Wi-fi), le jukebox qui permet là aussi de partager et d’écouter de la musique (légale bien entendu :)), une application reproduisant ce qui se passe sur la table…

Vous pouvez donc voir que cette table est vraiment tournée vers le multi-utilisateur et se veut proche de la réalité par les gestes qu’il faut faire pour la manipuler.

Comment ça marche ?

microsoft-surface-diagram Bien qu’on la présente, pour simplifier, comme une table tactile, elle n’en est pas réellement une. En effet, ce que la majorité des gens comprendraient surement par table tactile serait une table disposant d’un écran tactile. Mais en réalité, ce sont cinq caméras infrarouges, disposées sous l’écran, qui vont détecter les mouvements des mains, mais aussi des objets que la table sait parfaitement reconnaitre. Un projecteur envoie l’image sur l’écran intégré dans la dalle. C’est donc grâce à cela que l’on obtient cette expérience utilisateur toute nouvelle.

Au niveau des caractéristiques plus techniques, elle embarque un processeur Pentium 4 à 3GHz, 2Go de RAM et tourne grâce à une version standard de Vista.

Comment développer dessus ?

Bien évidement, pendant mon stage, je ne passe pas mon temps à jouer sur la table ou regarder mes photos de vacances en les agrandissant d’un mouvement de doigts. Il me faut développer sur ce magnifique objet. Pour cela un SDK (Software Toolkit Development) est fourni avec la table et permet de développer sur simulateur. Pour le moment, ce SDK n’est pas public, donc je ne vous montrerai pas d’exemples de code différents de ceux qui ont pu être présentés par Microsoft.

Pour coder des applications Surface, il faut bien évidement programmer en .NET (un produit exceptionnel nécessite un Framework exceptionnel🙂 ). On peut faire du WPF (Windows Presentation Foundation) ou bien du XNA (programmation pour XBox 360). Il y a néanmoins quelques différences qui vont avec le développement Surface, tel que l’ajout de certains événements, un namespace supplémentaire contenant des objets classiques (bouton, TextBox) mais adaptés pour Surface… Pour de plus amples informations à ce sujet, je vous invite à regarder la vidéo de présentation de Surface à la PDC 2008 (en anglais) : Vidéo Surface PDC 2008

Les petits “défauts”

Bon ce n’est pas parce que je suis MSP (Microsoft Student Partner) que je ne dois pas aussi soulever les points négatifs quand il y en a. Le premier tient dans la résolution de l’écran qui est assez faible pour un 30” puisque l’on a du 1024×768. Cela est dû au projecteur qui ne peut faire mieux pour le moment. Le deuxième vient de son prix. Il faut en effet dépenser plus de $10000 pour se la procurer. La vente est pour le moment réservée aux partenaires Microsoft, mais la firme de Redmond a pour objectif de faire de Surface un produit grand public sous 3 à 5 ans. De plus, une version 2 de Surface est déjà en préparation et j’en attends beaucoup🙂

Mes impressions

Alors qu’est ce que ça fait de se retrouver face à cette petite merveille. Au départ, c’est aussi déroutant, pas de souris, pas de clavier… Mais on s’habitue vite. Les gestes sont maintenant très naturels, on fait bouger une photo en la déplaçant comme dans la réalité. C’est réellement très agréable et on a très vite plus envie de partir pour retourner au boulot…

Conclusion

Pour conclure cet article, je dirai que c’est une première présentation du produit. Dès que le SDK sera rendu public (pas de date à ce sujet), je ferai certainement quelques articles techniques d’introduction au développement Surface.

Une Surface à l’ECE !!!

Un petit projet est actuellement en préparation dans les entrailles de la MTeam (encore secret pour le moment, mais vous en saurez plus bientôt). Pourquoi j’en parle ici ? Tout simplement parce que ce projet impliquerait la disponibilité d’une table Surface à l’ECE. Pas encore de date précise, mais sachez que tous les étudiants de l’ECE seront à ce moment à l’école pour la voir, au milieu de bien d’autres choses… Le mystère reste pour le moment entier (enfin pas pour moi :p)

4 thoughts on “A la découverte de Microsoft Surface

  1. on avait fait un projet similaire à ce qu’est devenu aujourd’hui surface, durant notre PFE en janvier 2007 =) (Table intelligente)
    Les premiers échos de cette table ont débarqués en avril ou mai 2007🙂

    chanceux ceux qui peuvent la voir en vrai.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s